Détails sur les types de protection

Le nombre de personnes acquérant des petites armes à feu a connu une forte augmentation au cours de cette dernière décennie. La plupart d'entre elles ont fait l'acquisition d'une arme à feu pour se protéger en cas d'attaque. Cependant, elles sont encore en danger, à moins qu'elles ne décident de se protéger en portant un gilet balistique. Les autres types de protection comprennent des protections anti-pointes et anti-lames.

 

Globalement, chaque pays possède son propre ensemble de normes pour les gilets anti-armes de pointe et anti-armes tranchantes. Toutefois, les normes américaines et britanniques sont les plus largement utilisées dans de nombreuses parties du monde. Aux États-Unis, le National Insititute (NIJ) est chargé de réglementer la fabrication et la vente des gilets de protection du corps. La Direction du Développement Scientifique est chargée de réglementer la fabrication et la vente de gilets pare-balles et pare-coups. L'HOSDB et la NIJ coopèrent quant aux normes liées aux attaques par armes blanches pendant que le NIJ gère les problèmes des attaques balistiques.

 

Menaces balistiques

Les menaces causées à la fois par les balles de basse et de haute vitesse sont reconnues comme des menaces balistiques. À ce jour, plusieurs types de gilets pare-balles de corps ont été mis au point pour offrir une protection contre les menaces balistiques. Toutefois, les différents types de gilets pare-balles ne sont pas tous aussi sûrs. Cela signifie que vous devez être prudent(e) lors de l'achat d'une armure balistique afin d'en obtenir une qui va totalement vous protéger.

 

Les gilets de protection balistique peuvent se classer en niveau II, III ou IV. Les gilets de protection de niveau II et III sont conçus pour offrir une protection contre la plupart des armes à feu couramment disponibles. Il s'agit notamment du 9mm .du magnum 357 ,des armes à feu de 9mm .et du magnum 44. Par contre, le niveau IV des gilets balistiques est conçu pour offrir une protection contre les grandes balles à haute vitesse. Ces gilets sont principalement utilisés par les équipes de police tactiques et militaires. Ils ont la capacité de bloquer les tirs de balles de fusil et de mitraillette. Comme les gilets pare-balles Kevlar® sont utilisés pour les niveaux II et III de protection, les plaques balistiques dures sont utilisées pour la protection de niveau IV. Les plaques dures sont fabriquées avec des matériaux très durs tels que le polyéthylène ou le Dyneema ou certains types de matériaux céramiques.

 

Si vous songez à acheter une protection balistique, alors, vous avez besoin qu'elle vous protège des menaces auxquelles vous vous exposez. Il n'est pas nécessaire d'acheter un gilet de niveau IV si vous n'envisagez pas d'entrer dans une zone de guerre. D'autre part, un niveau II ou III de gilet de protection ne vous aidera pas dans une zone de guerre.

Parmi les personnes qui ont besoin d'être protégées par des protections balistiques, on trouve les soldats, les gardes du corps et les gardiens de sécurité dans les installations gouvernementales à risque potentiel.

 

Menaces des pointes

Les menaces causées par des objets tranchants et projetés sont ce que l'on appelle des menaces de pointe. Ces objets incluent les ongles longs, des aiguilles, des épingles de sûreté et des pics à glace. Les pointes pénètrent facilement à travers presque tous les tissus en passant par les petits espaces entre les fils du tissu. De manière à offrir une protection contre les pointes, des gilets ont été mis au point pour arrêter complètement les objets pointus. Les gilets de protection contre les menaces de pointe sont principalement utilisés dans les prisons. De manière à être garantis de leur sécurité, les gardiens de prison n'ont pas d'autre choix que de porter des gilets de protection contre les menaces de pointe avant d'entrer dans les blocs cellulaires. Il est nécessaire de protéger les gardiens de prison car la plupart des prisons sont en proie à des armes tranchantes cachées par les condamnés.

 

Menaces à lames tranchantes

Les menaces faites par des individus armés d'outils tels que des couteaux et des verres brisés peuvent être classées comme des menaces de lames tranchantes. Selon les lignes directrices NIJ et HOSDB, les attaques de lame tranchantes peuvent être classées niveau II ou III. Les attaques de niveau III sont plus dangereuses et sont réalisées par des attaquants avec plus d'énergie que le niveau II.

 

Contrairement aux pointes, les lames blanches pénètrent habituellement dans les tissus en coupant à travers les fils du tissu. Cela signifie que vous pouvez être blessé(e) par des pointes même lorsque vous portez une protection anti-lame. Les gilets pare-coups sont adaptés à une utilisation dans des endroits comme les boîtes de nuit où les assaillants peuvent facilement briser les bouteilles et les utiliser comme armes.